Philagora Espace Decouverte

PHILAGORA Decouvertes, tourisme culturel, loisirs, enfants

° TOURISME Vacances, mer, soleil, montagne, campagne

° ART - Expositions, Musées, Artistes

° Contes pour enfants

° Espace Jean Joubert Écrivain et poète, prix Renaudot

° A la découverte des langues régionales: Occitan Gascon Catalan

° Je cherche un EMPLOI

° Découvrez les 17 villages de l'Archipel des métiers d'art en Languedoc-Roussillon

_________________________________

° Art de vivre et gastronomie

° ABOUT the World articles en anglais

_________________________________

° Recommandez philagora à vos amis

° Philagora tous droits réservés

° Respect de la vie privée

_________________________________

° Contact

° Publicité

 

° Rubrique Contes et légendes

Contes et légendes

Rapunzel - Un conte en français et en allemand

proposé par Patricia Degand 

page 1page 2 - page 3

Site Philagora, tous droits réservés ©

______________________________

Rapunzel fut d'abord très effrayée lorsqu'elle vit arriver un homme, car ses yeux n'en avaient jamais vu. Mais le prince lui parla très gentiment et lui raconta combien sa voix l'avait ému, le laissant sans répit tant qu'il n'aurait pu la voir. Rapunzel fut alors rassurée, et lorsqu'il la demanda en mariage, et qu'elle vit qu'il était jeune et beau, elle pensa qu'il l'aimerait sûrement mieux que cette vielle Mme Gotel et elle mit sa main dans la sienne. Elle lui dit qu'elle voulait bien le suivre mais qu'elle ne savait comment descendre. Lorsque tu viendras, apporte chaque fois un écheveau de soie, dont je tisserai une échelle et dès qu'elle sera terminée je descendrai pour que tu m'emportes sur ton cheval. 

Ils convinrent qu'il viendrait chaque soir car dans la journée la vieille venait. La magicienne ne se douta de rien jusqu'au jour où la jeune fille demanda par mégarde à Mme Gotel, pourquoi elle était plus lourde à tirer en haut de la tour que le jeune prince. Misérable enfant s'exclama la magicienne, qu'entend-je, je pensais t'avoir mise à l'écart du monde et tu m'as trahie. Dans sa colère, elle saisit les beaux cheveux de Rapunzel, lui asséna quelques claques vigoureuses de sa main gauche, et de sa main droite, coupa en quelques coups de ciseaux les cheveux qui tombèrent à terre; Elle n'eut aucune pitié pour Rapunzel qu'elle exila dans une contrée sauvage où elle dut vivre dans la misère et le désespoir. 

Le jour même de son méfait, la magicienne accrocha les mèches de cheveux à la fenêtre et lorsque le prince appela Rapunzel pour qu'elle dénoue sa chevelure, elle jeta les cheveux et le prince grimpa pour se trouver face à la magicienne. " Aha, ricana-t-elle, tu viens chercher ta bien aimée, mais l'oiseau a quitté le nid. Le chat l'a emportée et pour la peine te crèvera les yeux à toi aussi. Tu as perdu Rapunzel pour toujours". Le prince devint fou de douleur et de désespoir sauta de la tour. 

Il survécut, mais les épines lui crevèrent les yeux. Il erra dans la nature, ne se nourrissant que de racines et de baies, se lamentant sur la perte de sa bien aimée ; Il erra ainsi misérablement pendant plusieurs années et finit par atteindre la contrée sauvage, où Rapunzel survivait à grand peine avec les jumeaux, un garçon et une fille qu'elle avait mis au monde.  

Il entendit alors sa voix qui lui parut si familière qu'il s'approcha, Rapunzel le reconnut, et ils tombèrent en pleurant dans les bras l'un de l'autre. Deux de ses larmes tombèrent dans ses yeux, et il recouvra ainsi la vue. 

Il l'emmena dans son royaume, où il fut accueilli avec joie. Ils y vécurent heureux longtemps. 

page 1page 2 - page 3

-> Vers la version En allemand 

° Rubrique Contes et légendes