Philagora Espace Decouverte

PHILAGORA Decouvertes, tourisme culturel, loisirs, enfants

° TOURISME Vacances, mer, soleil, montagne, campagne

° ART - Expositions, Musées, Artistes

° Contes pour enfants

° Espace Jean Joubert Écrivain et poète, prix Renaudot

° A la découverte des langues régionales: Occitan Gascon Catalan

° Je cherche un EMPLOI

° Découvrez les 17 villages de l'Archipel des métiers d'art en Languedoc-Roussillon

_________________________________

° Art de vivre et gastronomie

° ABOUT the World articles en anglais

_________________________________

° Recommandez philagora à vos amis

° Philagora tous droits réservés

° Respect de la vie privée

_________________________________

° Contact

° Publicité

 

° Rubrique contes pour enfants : http://www.philagora.org/contes/

 
Bi
envenue les enfa
nts 

Joëlle Llapasset   | Copyright

La crêpe soleil ....

 

Ecouter la musique, clic ici: musique.mid 
(lien ouverture en popup) 

------------------------------------------------------------

Depuis quelques jours maman était malade.  Ses forces l’avait abandonnée et elle passait le plus clair de son temps sur le fauteuil à bascule, près de la cheminée, le regard absent. Plus rien ne semblait l’intéresser, ni l’activité de la maisonnée, ni même sa mignonne Jodie.
Le médecin avait expliqué à la petite que sa mère n’était pas gravement malade et qu’avec l’aide des médicaments et surtout du soleil, tout rentrerait dans l’ordre, en peu de temps.
 Alors la fillette attendait avec impatience le retour des beaux jours mais l’hiver tardait tant à vouloir s’éloigner! 

Le matin, au réveil, elle courait pieds nus jusqu’à la fenêtre mais chaque fois elle ressentait la cruelle et même déception: elle découvrait un paysage de brume d’une tristesse infinie… Elle finit par penser que le soleil ne reviendrait peut-être jamais ! Et jamais Maman ne pourrait guérir ! 
Cependant, comme papa ne parvenait plus à s’occuper de la grande maison, tout seul, grand-mère Nina proposa de venir l’aider!

Et avec son arrivée, un grand vent de gaieté s’installa. Grand-mère était une femme intarissable, pleine de vitalité. Elle réussit à remettre de l’ordre dans toute la demeure, sans ménager sa peine et tout en chantant.
Un jour, elle annonça d’un ton enjoué à
Jodie :
- Aujourd’hui, ma chérie, nous allons faire des crêpes ! Ta maman adorait les faire sauter quand elle n’était encore qu’une toute petite fille, comme toi. Tu vas voir, c'est très facile !

Elle souleva les longs cheveux bouclés de la fillette et elle noua autour de son cou un grand tablier blanc qui battait ses chevilles.

- Nous allons commencer par faire la pâte !
Et, tout en gazouillant, l’enfant et la vieille dame se mirent à l’ouvrage… Elles mêlèrent la farine, les œufs et le lait avec application. De temps à autre,
Jodie glissait un doigt dans le mélange onctueux qu’elle goûtait avec délice.
Grand-mère s’écriait alors, faisant mine de se fâcher :

- Si tu manges tout, tu n’auras rien pour le goûter !
Puis vint le moment délicat de la cuisson.
-
Jodie, à ton tour de faire sauter les crêpes !  Sais-tu qu’il existe une tradition à ce sujet ?
Il faut tenir une pièce d’or dans la main gauche et faire sauter la crêpe de la main droite, tout en faisant un vœu… et si la crêpe retombe dans la poêle sans tomber à terre, ton vœu sera exaucé ! 
La petite, enthousiasmée par cette idée, voulut la mettre à exécution sur le champs mais elle réalisa très vite que ce n’est pas dans sa tirelire qu’elle trouverait une pièce d’or ! La menue monnaie qu’elle possédait ne pouvait certainement pas faire l’affaire :
- Mamie, mon vœu ne pourra pas se réaliser ! Je n’ai pas de pièce d’or… 
La vieille femme, voyant que
Jodie était sur le point de pleurer, comprit alors l’importance de la situation…
- Ne te fais pas de soucis, mon cœur… N’importe quel objet en or peut faire l’affaire ! Tiens, prends mon alliance !
La f
illette emprisonna le bijou de son aïeule, bien serré dans la paume de sa main gauche. Puis, tout en tenant la poêle de l’autre main, elle murmura quelques mots.
A l’instant même où la cr
êpe bondit, Jodie comprit que son vœu allait se réaliser: La crêpe monta incroyablement haut, si haut qu’elle sembla sur le point de s’envoler pendant quelques instants. Il y eut alors un grand moment de silence dans la cuisine. 
Puis, tout à coup, elle étincela,    extraordinaire, semblable à un soleil d’or pur pour retomber ensuite avec légèreté dans la poêle sans même faire un pli !
- Grand-mère, j’ai réussi ! Ma maman va guérir !
- Alors, terminons vite la cuisson des crêpes et nous lui en apporterons quelques unes…
Maman voulut manger sa dernière crêpe dans le jardin car, d’un coup, le soleil avait déchiré le voile de brume. 
Il rayonnait, luisait dans le ciel, à présent, comme une grosse crêpe bien chaude et dorée. Le mois de janvier touchait presque à sa fin et bientôt l’hiver céderait la place au printemps…
 
J
odie, radieuse, découvrit une multitude  de perce-neige blancs qui avaient éclos en silence, ici et là, sur la pelouse. 
Au loin, elle entendit le chant joyeux de la grive musicienne.
Et quand enfin la fillette posa le regard sur sa mère,  elle fut émerveillée par sa transformation :  
les j
oues de cette dernière avaient légèrement rosi et ses yeux avaient retrouvé leur gaieté d’antan! … La crêpe soleil .... avait fait des prodiges!

------------------------------------------------------------

> La recette des "crêpes Suzette"

Jocelyne Marque et Joëlle Llapasset  - Merci de ne pas recopier ce conte | Copyright 

° Rubrique contes pour enfants : http://www.philagora.org/contes/