Philagora Espace Decouverte

PHILAGORA Decouvertes, tourisme culturel, loisirs, enfants

° TOURISME Vacances, mer, soleil, montagne, campagne

° ART - Expositions, Musées, Artistes

° Contes pour enfants

° Espace Jean Joubert Écrivain et poète, prix Renaudot

° A la découverte des langues régionales: Occitan Gascon Catalan

° Je cherche un EMPLOI

° Découvrez les 17 villages de l'Archipel des métiers d'art en Languedoc-Roussillon

_________________________________

° Art de vivre et gastronomie

° ABOUT the World articles en anglais

_________________________________

° Recommandez philagora à vos amis

° Philagora tous droits réservés

° Respect de la vie privée

_________________________________

° Contact

° Publicité

 

° Rubrique contes pour enfants

Bienvenue les enfants 
Joëlle Llapasset   | Copyright   

 Hermès le pigeon jaune.

= Pour écouter la musique, clic ici: musique.mid 

Depuis longtemps un curieux pigeon jaune s'était installé dans le vieux mur de la haute tour de l'église et, de là-haut, il regardait vivre le petit village tout en bas.

Dès l'aube, il observait les maisons qui faisaient la ronde autour de l'église, les volets qui claquaient et les cheminées qui se mettaient à fumer, l'école qui ouvrait ses portes sur sa cour encore déserte...

Tout prêt, un chien affamé après une nuit passée à aboyer au moindre bruit commençait à gesticuler en reniflant les odeurs chaudes du matin qui s'évaporaient par les fenêtres.

  Puis arrivait en trombe la voiture du boulanger. Celui-ci s'affairait à garnir de marchandises odorantes les rayons de son dépôt de pain et de viennoiseries avant le lever des villageois, et bien qu'ils fasse encore sombre, Janus le pigeon jaune devinait au glissement des tiroirs que des paniers entiers se remplissaient.

Alors commençait, comme une procession, le va et vient des ombres encapuchonnées allant chercher le petit déjeuner. 

Chaque matin notre pigeon jaune n'hésitait pas alors à s'approcher du monde des humains pour piquer vigoureusement de son bec gourmand les miettes de croûtes chaudes et croustillantes lancées à la volée par son ami, l'homme aux vêtements couleur du pain.

Une à une les lumières de la place s'éteignaient, le soleil pointait  à travers la brume, faisant briller les gouttelettes de rosée et comme par vague, par petits groupes les habitants cheminaient tels des taches colorées à travers les rues.Un jour, le pigeon jaune perdit son bienfaiteur, plus de miettes le matin, plus de lancer de graines... 
Finies les gâteries.
Triste et désemparé, comme il était encore jeune il partit donc visiter le monde rien que pour voir comment cela se passerait ailleurs. Mais après avoir beaucoup volé et visité des villes et des villages, le pigeon revint dans son trou. 

Il ramena de son long voyage une petite pigeonne toute blanche. 
Et maintenant, ils sont deux à regarder vivre la place, au-dessous de leur logis. Ils sont deux à chercher quelques graines à picorer dans les champs bien cultivés par l'homme qui travaille. 

Bientôt,  ils auront des petits pigeons  qui se pencheront à leur tour au bord de leur nid pour regarder vivre le village.

Et puis, un jour, eux aussi, lassés du train train quotidien, ils prendront leur vol pour visiter le monde, puis reviendront dans ce petit village, se nicher tout en haut de la grande tour, bien à l'abri de la fureur des hommes.

 _________________

Joëlle Llapasset - Merci de ne pas recopier nos contes

 ° Rubrique contes pour enfants