Philagora Espace Decouverte

PHILAGORA Decouvertes, tourisme culturel, loisirs, enfants

° TOURISME Vacances, mer, soleil, montagne, campagne

° ART - Expositions, Musées, Artistes

° Contes pour enfants

° Espace Jean Joubert Écrivain et poète, prix Renaudot

° A la découverte des langues régionales: Occitan Gascon Catalan

° Je cherche un EMPLOI

° Découvrez les 17 villages de l'Archipel des métiers d'art en Languedoc-Roussillon

_________________________________

° Art de vivre et gastronomie

° ABOUT the World articles en anglais

_________________________________

° Recommandez philagora à vos amis

° Philagora tous droits réservés

° Respect de la vie privée

_________________________________

° Contact

° Publicité

 

° Rubrique contes pour enfants

Bienvenue les enfants 
_________________________________

Les jumeaux Thomas et Matthieu

= Pour écouter la musique, clic ici: musique.mid 

__________ ~~~~Copyright ~~~~__________

En général, les jumeaux se ressemblent tellement qu'on ne sait pas comment les reconnaître, on n'ose pas les appeler par leur prénom, parce que si on se trompe, on a l'air idiot et qu'en plus, assez souvent ils se vexent, c'est normal. Avec Thomas et Matthieu, pas de problème, ça n'est pas du tout comme cela, on ne dirait jamais que ce sont des frères encore moins des jumeaux.

 Ils n'ont rien de pareil. Si je te dis que Thomas est blond, rose et un peu rondouillard, tu comprendras tout seul que Matthieu a sans doute le teint et les cheveux bruns et qu'il est long et maigre. Si je te dis que Thomas est gourmand et placide, tu sauras que son frère a peu d'appétit et que c'est un paquet de nerfs. Invente n'importe quoi pour l'un, qu'il déteste les chats, les lego tu peux ajouter sans te tromper que l'autre en raffole.

Tu imagines quel casse-tête pour leurs parents. S'ils décident une promenade au bord de la mer, ils sont sûrs de faire plaisir à l'un des deux, mais de fâcher l'autre. Si on choisit d'aller au cinéma, l'un réclame des dessins animés l'autre de la science fiction.
Les pauvres parents doivent s'organiser pour que leurs garçons soient contents à tour de rôle, mais ils se trompent souvent, et celui qui a été mal servi deux fois de suite en fait toute une histoire. Il y a toujours au moins un grincheux à la maison; Quand ils sont à l'école, c'est supportable, mais pendant les vacances c'est l'enfer.

La fin de Juin approche, il faut absolument inventer une solution pour cet été. Nathalie la marraine de Matthieu qui n'a pas d'enfant et qui l'aime beaucoup, a proposé de prendre son filleul chez elle quelque temps; Matthieu est ravi. Au moins, il fera ce qu'il voudra, il n'aura pas sur le dos cet imbécile de frère qui veut de la lumière le soir avant de s'endormir, qui a peur des sauterelles et qui ne sait même pas encore nager. "Bon débarras, répond Thomas, comme ça je ne serai pas réveillé le matin par ton vacarme. Maman me fera de la tarte au citron sans que tu viennes dire que tu détestes ça, et si on va se promener je choisirai ce que je veux."

Tout est donc pour le mieux, les premiers jours se passent à merveille pour l'un comme pour l'autre: 
être fils unique, n'avoir plus à s'occuper d'un gêneur qui vous contredit sans arrêt, c'est le rêve!

Au bout d'une semaine on dirait que cela ne va plus si bien. les deux petits se mettent à pleurer pour des riens, à bouder ou à rire sans raison, ils sont bizarres, ils changent. On ne comprend plus ce qui les intéresse ou qui leur ferait plaisir.
Nathalie sait que Matthieu réclame un chat, mais la chose n'est pas réalisable parce que Thomas est allergique aux poils de ces animaux. S'il en passe un à proximité, il se met à éternuer, à tousser, sa figure grossit son nez devient rouge, les yeux lui sortent de la tête, c'est affreux à voir et, son frère à beau dire, je ne crois vraiment pas que ce soit exprès pour empêcher Matthieu d'avoir le gentil minet dont il rêve.
Pour lui faire une surprise, Nathalie emprunte un soir la chatte de la voisine qui s'entend très bien avec les enfants; Quand il est endormi, elle la dépose sur un coussin près de on lit; Mais bientôt, la petite bête, curieuse, s'avance à pas de velours pour flairer son nouveau compagnon. Matthieu est réveillé en sursaut. Il s'affole, il crie de toutes forces: "Maman! maman!"
Et le voilà qui se met à éternuer, à tousser, sa figure grossit.... C'est affreux à voir. Je crois vraiment qu'il ne fait pas plus exprès que son frère Thomas. Le lendemain, il est remis de ses émotions, mais il flemmasse au lit, lui le lève-tôt, et quand enfin il se décide à bouger, il réclame de la tarte au citron! Va-t-il ensuite écouter de la musique avec sa marraine comme il aime bien le faire? Non, aujourd'hui, il n'en a pas envie du tout!
 Alors on peut prendre les bicyclettes et faire un grand tour? Bof, on n'est pas si mal ici! Il préfère rester à la maison et le voilà, sage et tranquille, à feuilleter des livres d'images. Sa marraine n'en revient pas: est-ce bien Matthieu son petit vif argent?

Pendant ce temps que fait Thomas chez papa et maman? Le paresseux s'est réveillé à l'aube, et il a mis aussitôt sur son lecteur "Pierre et le loup", la cassette préférée de son frère. Il avale son petit déjeuner à toute allure et vite il prépare ses patins pour aller s'exercer sur la place avec ses camarades. Ensuite, il voudrait qu'on l'amène au stade faire du foot... Maman ne reconnaît pas son Thomas. D'ailleurs, hier Domi, le meilleur ami de son frère, un casse-coup comme lui en le voyant filer sur son vélo, a cru que c'était Matthieu!

Ce soir, quand papa s'éloigne après l'avoir bordé, il entend un tout petit bruit derrière la porte, c'est Thomas qui pleure doucement dans le noir. Il n'a pas peur, oh non c'est lui qui a voulu éteindre, il a du chagrin.
A ce moment, le téléphone sonne. C'est Nathalie qui s'inquiète: "Je ne sais pas ce qu'il a, il veut qu'on laisse la lumière allumée, il pleure..." Papa et maman ont tout de suite compris:
"Vite Thomas, habille toi! On va chercher Matthieu." Pas besoin de le dire deux fois, en deux minutes, le lambin est prêt, et en route!

 Naturellement, ni l'un ni l'autre ne voudrait reconnaître qu'il s'est ennuyé de son frère, mais il suffit de les voir se regarder en riant et se traiter de crétins pour comprendre qu'ils sont bien contents de se retrouver. Pourvu que ça dure pensent les parents tout émus et ravis.

________________________________

= - Copyright  page -

Joëlle Llapasset

 ° Rubrique contes pour enfants