Philagora Espace Decouverte

PHILAGORA Decouvertes, tourisme culturel, loisirs, enfants

° TOURISME Vacances, mer, soleil, montagne, campagne

° ART - Expositions, Musées, Artistes

° Contes pour enfants

° Espace Jean Joubert Écrivain et poète, prix Renaudot

° A la découverte des langues régionales: Occitan Gascon Catalan

° Je cherche un EMPLOI

° Découvrez les 17 villages de l'Archipel des métiers d'art en Languedoc-Roussillon

_________________________________

° Art de vivre et gastronomie

° ABOUT the World articles en anglais

_________________________________

° Recommandez philagora à vos amis

° Philagora tous droits réservés

° Respect de la vie privée

_________________________________

° Contact

° Publicité

 

° Rubrique contes pour enfants : http://www.philagora.org/contes/

Bienvenue les enfants 

Joëlle Llapasset   | Copyright

Kiwi 

   

Kiwi est une belle petite chatte de 10 mois  qui fut adoptée par Mamie - Loulou un jour de grande déprime. Elle va vous raconter le début de sa vie et son adoption.


Ecouter la musique, clic ici: musique.mid 
(lien ouverture en popup) 
------------------------------------------------------------

"BONJOUR LES AMIES ET LES AMIS, eh oui c'est bien moi KIWI! Voici mon histoire":

Fabriquée par une mère siamoise j'arrivai bonne dernière d'une portée de sept chatons dans ce monde des humains.  Qui dit que le 7 est un chiffre chanceux !!! ???  Ma mère était exténuée avec tant d'enfants!                    
 
Alors je fus légèrement négligée!!! PÔÔÔVRE PETITE MOI!!!!   Pas par méchanceté bien sûr; mais par un concours de circonstances.  De plus, j'avais des frères et des sœurs très gloutons qui me poussaient toujours lorsque je parvenais à me faire une petite place pour téter ma mère! Comme j'étais la dernière arrivée, j'étais un peu plus frêle que les autres et comme  il fallait batailler ferme pour avoir une petite place, je devais souvent aller faire dodo le ventre vide.
 
Tout ceci fit de moi, à six semaines, une pauvre petite chatte maigrichonne et je dois bien l'avouer pas vraiment mignonne comme le disaient les gens qui venaient voir les autres chatons. Certains   partirent, je ne sais  pourquoi, un beau matin d'automne, avec des parents ou des amis de la famille. Et moi, personne ne m'adressait la parole, ni ne me passait la main sous le menton ou sur le dessus de la tête en s'exclamant: "Oh, le beau petit chaton!"
   
Je restai ainsi la seule de la portée...  C'est vrai que je ne payais pas de mine.  Maigre, les pattes de derrière plus longues que celles du devant, les flancs collés et d'une multitude de couleurs allant du beige, en passant par le roux et virant sur  le brun foncé et même le noir au bout de la queue.  Je ressemblais presque à un prisonnier avec son costume rayé.

Je vis donc disparaître, un à un, tous mes frères  et mes sœurs   et l'heure vint où les maîtres de la maison, me donnaient en adoption à l'animalerie. Quel choc!!!  Je passais de bras en bras et tout le monde en me voyant disait: "Mais, elle est donc bien laide cette petite chatte, jamais on ne la vendra!!!" On me déposa  donc dans une grande cage avec plusieurs autres compatriotes. Quel désarroi!!!  Moi qui aimais tant la chaleur de ma maman, je me retrouvais entourée d'inconnus tous plus tapageurs et grouillants les uns que les autres.

Et dans cet endroit, plusieurs personnes venaient nous voir et s'exclamaient: "Ha le beau petit chaton!" "Ho quelle mignonne chatonne!"  Au début, je me trémoussais devant eux, afin de sortir de ce piège, mais c'était toujours les autres que prenaient les parents. Mais, un bel après-midi d'automne,  j'entendis une dame à la voix tristounette approcher de notre enclos. Je fis mine de ne pas l'entendre et continuai à faire semblant de roupillonner dans mon coin. La dame dit à la vendeuse: "J'ai eu assez de chats, j'aimerais avoir une petite chatte aimante et câline!"

Alors, la demoiselle lui montra toutes les chattes disponibles; la magnifique mais poseuse blanche, la rousse aguicheuse, la noire indépendante.  Madame faisait la moue, ça ne cliquait pas ou je ne sais trop...
Soudain, elle dit: "Et ce petit chat tout recroquevillé, là?"  La vendeuse lui dit l'air dédaigneux: "Bien c'est certain que c'est une chatte, elle aussi!"  Et de me soulever et de me mettre sur mes pattes.

Comme je venais de me réveiller,  je fis ce que toute chatonne se doit de faire, je fis le dos rond, puis j'étendis mes pattes d'avant et je m'étirai avec langueur. " Pourquoi me déranger ainsi?" me demandais-je.

La dame me prit alors dans ses bras et se mit à me bécoter de tout bord tout côté.  Moi, je trouvais ça tellement étrange cette sensation inconnue; ça chatouillait et c'était doux en même temps.  Tout à coup, cela déclencha en moi comme un petit moteur dans ma gorge et c'était très plaisant...  

Je n'avais jamais expérimenté un tel bonheur!!!

Et c'est à ce moment-là que le ciel me tomba sur la tête.
La dame dit: "C'est celle-là que je veux! 
On partit donc toutes les deux comme de grandes amies, moi bien pelotonnée dans ses bras. Elle me dit: "Ton nom sera KIWI, parce qu'un kiwi c'est laid de dehors mais c'est délicieux du dedans!"  

Que demander de plus, dites-le moi!!!

On me dorlote, me caresse et je fais même dodo la nuit dans le grand lit.  Et comble du luxe,on me nourrit en plus de ce qu'il y a de mieux, de la nourriture de vétérinaire!!!! 

  • Et, les amis et les amies, savez-vous quoi? Parait-il qu'en vieillissant je suis devenue plus mignonne!!!.

Et je vais vous dire aussi qu'il y a une  morale de cette histoire, et c'est:

"Il ne faut jamais se fier sur les apparences pour juger; c'est le cœur qui compte et parfois même si l'emballage n'est pas parfait, l'intérieur nous réserve de bien belles surprises!"
FOI DE KIWI

-----------------------------------------------------------

- Récit de Mamie- Loulou

Joëlle Llapasset  - Merci de ne pas recopier ce conte: Copyright

° Rubrique contes pour enfants : http://www.philagora.org/contes/