Philagora Espace Decouverte

PHILAGORA Decouvertes, tourisme culturel, loisirs, enfants

° TOURISME Vacances, mer, soleil, montagne, campagne

° ART - Expositions, Musées, Artistes

° Contes pour enfants

° Espace Jean Joubert Écrivain et poète, prix Renaudot

° A la découverte des langues régionales: Occitan Gascon Catalan

° Je cherche un EMPLOI

° Découvrez les 17 villages de l'Archipel des métiers d'art en Languedoc-Roussillon

_________________________________

° Art de vivre et gastronomie

° ABOUT the World articles en anglais

_________________________________

° Recommandez philagora à vos amis

° Philagora tous droits réservés

° Respect de la vie privée

_________________________________

° Contact

° Publicité

 

° Rubrique contes pour enfants

Les pommes d'oncle Henri 

= Pour écouter la musique, clic ici: musique.mid 

__________ ~~~~~ ~~~~~ __________

Oncle Henri a une vieille ferme, quelques vaches, des poules et des lapins dans la basse-cour. Il a aussi, le long de la route, une rangée de pommiers. 

Ces pommiers, je peux te dire qu'il y tient, parce que, quand nous y grimpons pour jouer, ça le contrarie énormément: "Eh alors les gosses! vous ne pourriez pas vous amuser ailleurs? On ne manque pas d'arbres ici! Vous allez me faire tomber mes pommes!" Nous avions bien essayé de trouver d'autres endroits, mais, pour monter facilement, surtout les filles et les petits, il n' y a vraiment pas mieux que ces pommiers-là; Oncle Henri a fini par le comprendre parce qu'il nous aime bien, mais on ne peut pas dire qu'il soit ravi quand nous sommes là-haut.
Chaque jour il enfile ses bottes, sa pelisse doublée de mouton, et il va visiter ses champs pour voir si tout pousse comme il faut.
Quand il arpente sa terre à larges enjambées, il a l'air d'un géant chaussé des bottes de sept lieues, et nous impressionne un peu.
Un jour, il marchait tranquillement sur la route et il aperçoit au loin une voiture arrêtée.

Tout le monde peut avoir envie de s'arrêter le long d'une route pour regarder le paysage, pour pique-niquer, pour cueillir une fleur, ou pour mille autres raisons. 

Ce qui déplaît à oncle Henri, c'est qu'ils se sont justement arrêtés sous ses pommiers. Voyons ça!... En s'approchant, il se rend compte qu'on est en train de lui récolter ses belles reinettes, tout simplement! - Furieux, il presse le pas.
Celui-là, il va voir ce qu'il va voir! Oncle Henri, qui est un costaud, tu l'as compris, se réjouit déjà en pensant à la bonne raclée que cet animal va recevoir. Mais la distance est encore longue, ça donne du temps pour observer et réfléchir.

Le voleur est seul, il a laissé sa voiture ouverte, il a planté une petite échelle contre le tronc et vas-y, vas-y, il cueille les précieuses pommes, et il vous les fait tomber dans un grand panier pendu à son bras, tout à son affaire, comme s'il était chez lui.
"Ah, mon gaillard, tu as préparé ton coup! Tu vas voir le mien!". Silencieusement, oncle Henri se glisse dans la voiture. Il tourne la clé "Grrr...grrr..." et la machine se met en marche. "Au voleur! au voleur!" crie le cueilleur du haut de son échelle. Il dégringole en vitesse, manque un barreau, se rattrape, et le voilà qui court: 

 Et il court, il court le malheureux! vingt fois il croit tenir sa voiture, il tend la main, il la touche! vingt fois, elle lui échappe et elle repart... C'est qu'elle est à lui, cette bagnole il l'a payée assez cher! Ah, s'il pouvait tenir le sal... assis à son volant, il lui dirait bien ce qu'il pense, et il passerait un sale quart d'heure!

 Pourquoi pas? "Au voleur... au ...voleur!" tu penses comme on l'écoute! Dès qu'elle a fait une certaine distance, la voiture s'arrête, elle attend son propriétaire et quand il croit la rattraper, hop! elle repart! Très vite le bonhomme a compris qu'il s'époumonait pour rien, mieux vaut garder son souffle pour courir.
Justement, il s'arrête . 
Calmement, l'oncle coupe le contact, et prend la clé, qu'il fait danser au bout de ses doigts. Il déplie sa grande carcasse et sort de la voiture. Le voilà, debout de toute sa hauteur en face d'un petit bonhomme rouge et essoufflé...

- Euh ... cette voiture elle est à moi.
-Bien sûr monsieur je le sais!
-Mais alors... vous... vous êtes un voleur! la police va...
-ça vous a ennuyé quand je vous ai pris votre voiture!
Et comment! mais ça s'appelle du vol, monsieur, ces façons de faire!
-Du vol, c'est vrai...
-Ah, vous voyez!
-Mais dites-moi monsieur, (l'oncle agite paisiblement la clé sous le nez du pauvre homme, qui meurt d'envie de la saisir) quand je vous ai vu prendre mes pommes, vous pensez que ça m'a fait plaisir?
-Ah vos pommes? Excusez moi! je ne savais pas!
La discussion a vite attiré du monde, il y a maintenant autour d'eux un groupe de spectateurs qui commence à bien s'amuser. L'amateur de pommes n'est plus très sûr de lui. Oncle Henri lui tend sa clé: "tenez monsieur, je voulais seulement vous faire comprendre que les fruits viennent rarement tout seuls... puis il ajoute
"les pommes que vous avez cueillies avec tant de soin vous me ferez plaisir en les offrant à vos enfants!" ...

Bien joué, oncle Henri!

 --------------------------------

 Joëlle Llapasset   | Copyright 

 ° Rubrique contes pour enfants