Philagora Espace Decouverte

PHILAGORA Decouvertes, tourisme culturel, loisirs, enfants

° TOURISME Vacances, mer, soleil, montagne, campagne

° ART - Expositions, Musées, Artistes

° Contes pour enfants

° Espace Jean Joubert Écrivain et poète, prix Renaudot

° A la découverte des langues régionales: Occitan Gascon Catalan

° Je cherche un EMPLOI

° Découvrez les 17 villages de l'Archipel des métiers d'art en Languedoc-Roussillon

_________________________________

° Art de vivre et gastronomie

° ABOUT the World articles en anglais

_________________________________

° Recommandez philagora à vos amis

° Philagora tous droits réservés

° Respect de la vie privée

_________________________________

° Contact

° Publicité

 

> J'aime L'art - Expositions Musées Artistes > Musée des Beaux Arts de Bordeaux

Le Musée Des Beaux Arts de Bordeaux

Exposition en accès libre pour le public du 13 octobre - 20 novembre 2006, salle des essais

Paul Fréour, Les passants de Bordeaux

Site Philagora, tous droits réservés
_________________________________
 

 Le Punk, 1997, encre noire, crayon Conté, peinture à l’huile diluée sur papier.
Musée des beaux-arts de Bordeaux. Photo Lysiane Gauthier. © MBA Bordeaux  

Paul Fréour, de la beauté des passants.

"Les « dessins » de Paul Fréour ne se rattachent à aucun modèle et son travail semble échapper à toute classification précise. Ces visages prestement ébauchés ne se lisent pas comme de simples études. Ils forment une galerie de portraits anonymes, sans réelle ordonnance, sans mobile apparent, une suite linéaire sans unité de mesure particulière. Cette galerie contemporaine ne s’apparente pas directement à la tradition des portraits de caractère voués à l’illustration des ouvrages de physiognomonie. Elle n’appartient pas non plus à l’héritage classique du théâtre imagé des passions. En dépit de la qualité de l’auteur, la démarche apparaît exempte de finalité scientifique. L’enquête graphique procède davantage de la technique du reportage. Elle débute sous la forme de croquis à main levée, que l’artiste accumule comme l’écrivain note les idées qui lui viennent spontanément, relève les répliques qu’il surprend et abrège, dans ses carnets, les images qu’il perçoit du monde extérieur. Dépourvus d’ambition taxinomique, de valeur anthropologique immédiate, dénués d’achèvement formel, les Passants dévoilent, avec la grande richesse de leur matière artistique, les aspirations humanistes de Paul Fréour. ...

... Commencée au tournant du troisième millénaire, la série des Passants égrène l’humble spectacle des existences déracinées ou laissées en suspens.  Elle rend compte, sans doute, de la grande confusion des cultures, de l’éclatement des communautés et des failles de notre société, mais elle fait aussi la part de la richesse des individus,  prend la mesure de la dignité humaine au milieu des petites et  des grandes solitudes urbaines. A l’exemple de Rembrandt et de ses émules, Paul Fréour n’exclut pas l’enfance, la vieillesse, la disgrâce ou même la pauvreté de son propre inventaire de la Beauté. Il s’érige ainsi contre les séductions de la mode ou les dérives de l’érudition esthétique et s’affranchit aussi du poids des préjugés. Par sa franchise, sa liberté de facture, sa brillante qualité technique, cet œuvre de la grande maturité affiche bien la modernité artistique et l’inépuisable jeunesse intellectuelle de son auteur. "
Olivier Le Bihan

Paul Fréour poursuit aujourd’hui ses activités artistiques et s’adonne à ses autres passions qui sont la lecture et l’écriture Il est l’auteur d’une quarantaine d’œuvres littéraires pour lesquelles il est devenu éditeur depuis 1992 (éditions La Licelière)

______________________________________

- Clichés © Tous droits réservés, publiés avec l'autorisation du Musée des Beaux-Arts de Bordeaux. Département des publics.

Réalisation Joëlle Llapasset © 

> J'aime L'art - Expositions Musées Artistes > Musée des Beaux Arts de Bordeaux